Michel Roulin nommé administrateur de SANIMA

Ingénieur agronome EPFZ, Michel Roulin a été nommé par le Conseil d'Etat en qualité d'administrateur de l'Etablissement d'assurance des animaux de rente SANIMA. Il remplacera Hubert Jungo qui prend sa retraite à la fin juillet 2017.

Michel Roulin, 43 ans, ingénieur agronome EPFZ spécialisé en sciences animales, a été nommé hier par le Conseil d'Etat administrateur de l'Etablissement d'assurance des animaux de rente SANIMA et gérant de la Coopérative fribourgeoise d'écoulement de bétail (CFEB). Il succèdera à Hubert Jungo qui prend sa retraite. Il entrera en fonction au mois d'août 2017.

Michel Roulin a fait toute sa carrière au sein de l'entreprise Protector, spécialisée dans la nutrition animale et le soutien aux moulins fabricants d'aliments fourragers. Il est membre de la direction de Protector depuis 2008 puis finalement membre de la direction transversale de Protector, Provimi-Kliba (groupe Cargill) en tant que directeur marketing, stratégie et technologie.

Fils d'agriculteur et ingénieur agronome, Michel Roulin a une profonde connaissance de l'agriculture et de ses enjeux. Tout au long de sa carrière, il a suivi de nombreuses formations en management et en marketing. De langue maternelle française, Michel Roulin parle couramment l'allemand, le suisse-allemand et l'anglais.

Michel Roulin a été choisi parmi 28 candidats. Le comité de sélection était composé de trois représentants de la Commission administrative SANIMA, dont la conseillère d'Etat Marie Garnier, ainsi que de trois représentants de la Coopérative fribourgeoise d'écoulement du bétail (CFEB).

SANIMA est un établissement public dont la mission est d'assurer les animaux de rente (des vaches aux abeilles, en passant par les poissons de pisciculture), mais aussi de se charger de l'élimination des déchets carnés. Quant à la Coopérative fribourgeoise pour l'écoulement du bétail, elle organise, sur mandat de l'Etat, les marchés surveillés visant à améliorer l'élevage et à garantir la vente du bétail en période d'épizootie.


Solution sectorielle sur la prévention de l'abattage de génisses et de vaches en gestation

Un groupe de travail dirigé par Proviande a recherché une solution visant à prévenir l'abattage d'animaux de l'espèce bovine en gestation. Il a élaboré une information technique correspondante, qui entre en vigueur le 1er février 2017.


Nous cherchons des transporteurs

Divers producteurs de bétail ne peuvent plus effectuer eux-mêmes le transport de leurs animaux vers les marchés surveillés et les présenter pour la mise aux enchères. Sur leur demande, nous recherchons des producteurs prêts à offrir ce service.

En cas d'intérêt, merci de nous en faire part au moyen du formulaire de contact, en indiquant votre adresse complète ainsi que votre numéro de téléphone.

La liste alphabétique est publiée sous "Transporteurs".

Nous restons à votre disposition pour tout renseignement complémentaire.


Attention ! Deux marques auriculaires !

Chaque animal doit être identifié avec deux marques auriculaires.
Seuls les animaux identifiés avec deux marques auriculaires officielles seront taxés et vendus aux enchères.


Place de Bulle - prise en charge des animaux sans licol et provenant de stabulations libres

Depuis le début du mois de janvier 2013, grâce à une adaptation des infrastructures, la classification et la vente par voie de mise publique des animaux sans licol et provenant de stabulations libres est possible sur la place de marché de Bulle. Leur commercialisation se déroulera à la suite du marché de bétail ordinaire. Un document d'accompagnement est nécessaire pour chaque animal.

L'inscription doit être envoyée au minimum 8 jours avant la date du marché avec la remarque "animal sans licol".

psf-logo-fr

Mis à jour (Mercredi, 10 Mai 2017 08:31)